LES ELLES
Accueil du site > HACKED BY SCORZ > 1. Premier album (1995) > Les paroles du Premier album

Les paroles du Premier album

vendredi 24 janvier 2014, par Lyonic

Si j’étais riche
Krik Manivelle
Nouche
Négresse
Quand je s’rais vieille
Water closets
Orthopédia
Y’a un joli garçon
Guiliguili
Simone
Tonton Amédé
Tom
L’Amerloc
Roma
Une elle
Made in Normandie
Sale temps pour les gros
Maman (1992, inédit sur l’album original)
Les yeux fous (1992, inédit sur l’album original)
Sainte-Nitouche (1992, inédit sur l’album original)


Si j’étais riche

Ah si j’étais riche
Je me ferais faire des gros seins
Ah si j’étais riche
Je ne serais pas un boudin
Tiens voilà du boudin
Voilà du boudin


Krik Manivelle

Eh qui c’est qui connait
Monsieur Krik Manivelle
C’est celui qui roule des pelles
A tout bout d’champ
Les gens disent en le voyant
Qu’il marche à voile et à vapeur

Moi je le connais un peu
Enfin quoi je vois qui c’est
Il a des yeux de demoiselle
Monsieur Krik Manivelle
Un débardeur plein de diesel
Quand je le vois je coule une bielle

Eh qui c’est qui connait
Monsieur Krik Manivelle
C’est celui qui roule des pelles
A tout bout d’champ
Les gens disent en le voyant
Qu’il marche à voile et à vapeur

J’aim’rais bien qu’un jour ou l’autre
Il regarde de mon côté
Je lui montrerais comment c’est
Une fille, c’est bien fait
Mais toute nue ça court pas les rues
Peut-être qu’il n’en a jamais vue

Eh qui c’est qui connait
Monsieur Krik Manivelle
C’est celui qui roule des pelles
A tout bout d’champ
Les gens disent en le voyant
Qu’il marche à voile et à vapeur

Quand je passe devant son bar
Je n’ose pas le regarder
De peur qu’il puisse lire dans mes yeux
Que je l’aime ce pédé
Tu crois qu’ça le f’rait rigoler
Ou tu penses qu’il serait touché

Eh qui c’est qui connait
Monsieur Krik Manivelle
C’est celui qui roule des pelles
A tout bout d’champ
Les gens disent en le voyant
Qu’il marche à voile et à vapeur

Faudrait qu’il prenne un peu l’air
Qu’il sorte enfin de ma tête
Nous deux ce n’est qu’une illusion
Jamais rien que j’suis con
Juste un rêve qui colle au plafond
Ca fait joli mais c’est pas bon

Eh qui c’est qui connait
Monsieur Krik Manivelle
C’est celui qui roule des pelles
A tout bout d’champ
Les gens disent en le voyant
Qu’il marche à voile et à vapeur


Nouche

Nouche a mis sa robe trop petite
Avec des traits bleus blancs bleus blancs
Y’a son gros ballon qui s’ennuie
Nouche l’oublie bien fait pour lui
Nouche a la bouche pleine de mots
Sa voix s’envole jusqu’au plongeoir
Et puis des fois un petit cri
Hop c’est fini

Ses grandes jambes qui s’entortillent
Autour de son cheval de bois
Elle lève le voile et qu’est c’qu’on voit
Une tête nue
Nouche fait sa folle parmi les fous
Sa voix s’envole jusqu’au plongeoir
Et hop c’est parti mon kiki
On s’en va tous sur son manège
J’ai l’mal de mer


Négresse

Quand j’étais petite
Je voulais être une négresse
Je n’sais pas trop pourquoi
Je n’sais pas trop pourquoi
Peut-être pour avoir
Comme elles de jolies tresses
Peut-être pour avoir
Leur cambrure et leurs fesses
Peut-être pour avoir
Leur joie dans la détresse
Alors j’attends la nuit ...

Refrain :
La nuit toutes les peaux sont noires
J’aime bien ça me calme les yeux
Alors je ne dors pas la nuit
La nuit toutes les peaux sont noires
Ca va bien à mon amoureux
Alors je ne dors pas la nuit

Quand j’étais petite
Je voulais être une négresse
Je n’sais pas trop pourquoi
Je n’sais pas trop pourquoi
Peut-être pour avoir
Le soleil sur la tête
Peut-être pour avoir
Des yeux comme des paillettes
Ou pour être copine
Avec l’amie Caouette
Alors j’attends la nuit ...

Refrain

Quand j’étais petite
Je voulais être une négresse
Je n’sais pas trop pourquoi
Je n’sais pas trop pourquoi
Peut-être pour avoir
Le soleil sur la tête
Peut-être pour avoir
Des yeux comme des paillettes
Ou pour être copine
Avec l’amie Caouette
Alors j’attends la nuit ...

La nuit toutes les peaux sont noires
J’aime bien ça me calme les yeux
Alors je ne dors pas la nuit
La nuit toutes les peux sont noires
Ca va bien à mon amoureux
Alors je ne dors pas la nuit


Quand je s’rais vieille

Quand je s’rai vieille
Je serai très très belle
Et j’aurai beaucoup d’amants
Toi tu m’attendras patiemment
Quand on est vieux on comprend tout
Quand on est vieux on a le temps

Toutes mes rides comme des petites flèches
Perceront le coeur les yeux
De ceux que je voudrai séduire
Dites vous que je f’rai pâlir
De jalousie les jeunes filles

J’entendrai les anges chuchoter
C’est la dernière caresse
Profite bien, profite bien

Mes cheveux comme ceux des fées
Seront si longs et si blancs
Qu’on me verra bien dans la nuit
Glisser dans les draps lentement
Glisser dans les draps doucement

Ma voix émue facilement
Je sais ça vous troublera
Et mes mains trembleront souvent
Mes idées prendront plus de temps
Pour aller jusqu’au bout des doigts

J’entendrai ...

Quand je s’rai vieille
Je serai très très belle
Et j’aurai beaucoup d’amants
Toi tu attendras patiemment
Que vienne le dernier câlin
Tu verras on sera si bien


Water closets

Il’s’passe des choses
Dans les water closets pour dames
Il s’passe des choses c’est dingue
Madame pipi tous les soirs lit
Les graffitis elle aime bien ces cochonn’ries
Dans les water closets pour dames
On lit des choses c’est dingue
Il faut pas penser q’elle s’ennuie
Car qu’est c’qu’elle rit
Ohlala elle rit hi hi hi hi
Dans les water closets pour dames
On lit des choses !

J’ai un gros zizi viens-y viens-y
Jamais ça m’suffit oh oui oh oui
Vas-y prends-moi fort encore encore
J’aime bien les bites mais pas les p’tites
Je t’attends Léon viens donc Léon
Mardi à cinq heures amène le beurre
Je t’attends Léon viens donc Léon
Mardi à cinq heures amène le beurre

Quand j’y pense Johnny ça m’fait envie
Prends-moi toute entière même pas derrière
J’ai mes ragnagnas demain j’peux pas
A la s’maine prochaine sans la ficelle
J’ai mes ragnagnas demain j’peux pas
A la s’maine prochaine. Ssalut Marcel !

Il s’passe des choses
Dans les water closets pour dames
On s’dit des choses c’est dingue
Dans les water closets pour dames
On s’fait des choses c’est dingue
Dans les water closets pour dames
Messieurs vous en ratez des choses


Orthopédia

Orthopédia jambe de bois
C’est comm’ça qu’on m’appelle
Et celle qui m’a donné la vie
Eh ben elle a pas d’quoi être fière
D’ailleurs elle l’est pas trop

Orthopédia jambe de bois
C’est comm’ça qu’on m’appelle
Et quand on va chez Monoprix
Je me cache derrière le caddie
Je regarde les beaux
Je rêve que je m’endors
Dans leur bras sans mon corps

J’aime bien Eddie Mitchell
Je mets son poster dans mon lit
Et puis j’enlève tous mes habits
Je l’embrasse sur la bouche
Des fois ma mère m’appelle
J’lui dis tais-toi je fais l’amour
Quand tu l’fais t’aimes pas que j’te r’garde
Alors elle, elle rigole
Après j’attends la mort
Et entre deux je dors

Orthopédia jambe de bois
C’est comm’ça qu’on m’appelle
Un jour j’vais tous y mettr’le feu
Un jour j’vais leur crever les yeux
Comme ça ils m’verront plus


Y’a un joli garçon

Y’a un joli garçon
Qui me trotte dans la tête
J’sais pas trop c’qui lui casse la tête
Mais c’est pas drôle sur sa planète
J’oserais bien m’couler dans ses bras
Sauf qu’on dirait un ange
C’qui fait que je n’peux pas
D’ailleurs il faudrait pas que j’l’aime
Mais j’ai le cœur qu’est d’un sans gêne

Il ne sait pas tellement rire
Ca s’voit ben qu’il est pas heureux
Il fait sont petit sourire
Et j’ai le coeur qui bat pour deux

Y’a un joli garçon
Que me trotte dans la tête
Il aime pas jouer pendant les fêtes
On est sur’ment des marionnettes
Vu de là-haut sur sa planète
Quand arrive le matin
L’odeur du café chaud
Quand on vole tous comm’des oiseaux
Je n’voudrais pas qu’il y ait une fin

Ca n’me fait pas tell’ment rire
J’vois bien que j’l’aime plus qu’un p’tit peu
Ca je devrais pas le dire
Car j’ai déjà un amoureux


Guiliguili

Ma peau n’est pas très douce
Mais j’aime bien qu’on y touche
Ma bouche n’est pas très lisse
Mais j’aime bien qu’on s’y glisse
Par contre mon zizi ne sent pas le pipi
Tu peux lui faire guiliguili !


Simone

Simone n’a pas de sexe
Ou plutôt deux fois qu’une
Mais faut pas y toucher
Parce que ça la dégoûte
Son truc entre les jambes
Simone elle est pas belle
Pourtant y’a des fidèles
Quand elle met sa guêpière
Au bois d’Boulogne le soir

Simone elle aime les hommes
Les hommes qui aiment les femmes
Mais y faut pas rêver
Ceux là ils la r’gardent pas
Ou en montrant du doigt
Simone elle est pas folle
C’est ça qui la désole
Elle triche pas la Simone
Enfin pas avec ça

Quand elle revient au p’tit matin
Elle essaie d’oublier les mains
Qui l’ont souillée jusqu’au lend’main

Simone c’est vrai que t’es toute seule
Mais ça peut pas durer comm’ça
Non Simone on peut pas t’faire ça
Sinon Simone où est-ce qu’on va ?

Simone qu’est-ce qu’on peut faire
Pour que tu prennes l’air
Et c’est pas tes prières
Pour la sainte j’sais plus quoi
Qui vont t’sortir de là
Faudrait que tu t’expliques
Avec tes deux moitiés
Là c’est trop compliqué
La nature s’est trompée
Mais la nature c’est la plus forte
Tu n’seras jamais rien qu’un homme
Qui voudrait être une femme Simone


Tonton Amédé

Un deux trois, un deux trois

Un banc pour les noces de Sylvie
Oh lala qu’est qu’on peut s’marrer
Eh regarde Tonton Amédé
Il se tap’rait bien la mariée
Oh alors lui c’est un sacré
Toujours l’premier à picoler
Et à sortir des cochonn’ries

Tatata !...

Quelle belle liste de mariage
Un autocuiseur, un aspirateur
Un fer à vapeur
Et pour c’qu’est du batifolage
Des draps en nylon et des films cochons
C’est Tonton Amédée qui les a achetés

Lance un cotillon à Sylvie
Elle a pas l’air de s’amuser
Oh elle l’a pris en plein dans l’nez
C’est dingue ça la fait pas marrer
Faudrait la forcer à danser
On n’est pas tous les jours mariée
Ah chouette v’là la danse du tapis

Tatata !...

Quelle belle liste de mariage
Un autocuiseur, un aspirateur
Un fer à vapeur
Et pour c’qu’est du batifolage
Des draps en nylon et des films cochons
C’est Tonton Amédée qui les a achetés

C’est l’heure d’la jarr’tière à Sylvie
Eh, c’est trop bas faut la r’monter
C’est le moment d’en profiter
Oh ça y est c’est l’oncle Amédée
Pas l’temps d’jouer c’est déjà gagné
Il s’gène pas pour la tripoter
Ben qu’est-ce qu’elle a, elle chiale Sylvie

Tatata !....
C’est pourtant une belle liste de mariage
Un autocuiseur, un aspirateur
Un fer à vapeur
Et pour c’qu’est du batifolage...


Tom

Tom est parti
Tom Tom Tom
Goutte de pluie
Tom Tom Tom
Loin dans la nuit
Tom Tom Tom
Quelqu’un sourit

Tom est parti
Tom Tom Tom
Tabac puni
Tom Tom Tom
La vie s’enfuit
Tom Tom Tom
Vole un ami

Tom est parti
Tom Tom Tom
La fille jolie
Tom Tom Tom
Loin du pays
Tom Tom Tom
T’aime s’ennuie

Tom est parti
Tom Tom Tom
La fille jolie
Tom Tom Tom
Pleure sans bruit
Tom Tom Tom
Jamais t’oublie ...


L’Amerloc

Il faisait tout noir
L’amerloc m’a suivie
Il était tout noir
Cris à tous les étages
Moi j’ai couru dans l’escalier
Bizarre bizarre personne m’entend
Mes jambes se bloquent comme dans les rêves

Ohé ohé joli petite française
Dis moi welcome avec ton corps qu’y dit
J’ai des bas d’soie et des chewing-gums
Qu’y dit
Du chocolate plein la culotte

Je n’y comprends rien
C’est un libérator
J’suis pas collabo
Cris à tous les étages
Même pas couché avec un boche
Je n’suis pas comme la fille du cinquième
Y’a que le train qu’est pas passé d’ssus

V’là qu’il me rattrape
Il va falloir agir
Je prends ma godasse
Un grand coup là où j’pense
Il a très mal et c’est bien fait
Faudrait pas croire non mais c’est vrai
Que toutes les femmes bossent à Pigalle

Ohé Ohé grand couillon d’amerloc
Y’a ton chocolate qu’a fondu
Que j’dis
Ta quéquette c’est du vrai chewing-gum
Que j’dis
Sers toi des bas d’soie comme pans’ments
Ha ha hi hiii...


Roma

Roma ma qué c’est joli
Mais me prefero regarder
Oh Madonna les garçons
Italianos très très bellos
Si Si Han Han Si Si

Attenzione sur le scooter
Il faut pas regarder en l’air
Oh Madonna les garçons
Italianos pazzo pazzo
Si Si Han Han Si Si

Les bonnes soeurs vendent des sucettes
Avec le Papa desus
Oh Madonna tes copines
Sont de sacrées sacrées coquines
Si Si Han Han Si Si

Les curés sous leurs Ray Bans
On se demande ce qu’ils cachent
Oh Madonna vecchio Papa
Un peu gaga non tu crois pas
Si Si Han Han Si Si

Roma ma qué c’est joli
Mais me prefero mangare
Oh Madonna la pasta mmh
Et la pizza ma qué c’est bon
Si Si Han Han Si Si


Une elle

Une elle aux doigts
C’est léger tout ça
Se coupe en deux
Ca rend malheureux

Un p’tit bout par ci
Un p’tit bout par là
Patatra tout l’monde s’en va

Une elle s’envole
Numéro 29
Ca tourne la tête
Ta petite fête

Un p’tit bout ...

Une elle s’enfuit
Pour retrouver qui
C’et du joli
Une plume dans chaque lit

Un p’tit bout par ci
Un p’tit bout par là
Patatra on arrête là


Made in Normandie

(Eric Charden, Franck Thomas, J.M. Rivat)

Je suis Américain et je vis en Pennsylvanie
En 1944 j’étais sergent dans l’infanterie
Jeannette et moi on s’est mariés
C’était le mois de mai
Et l’on m’a parachuté sur un village Français
La guerre, Jeannette, je te l’ai racontée
Et dans mon coeur j’ai toujours gardé

Les vaches rousses, blanches et noires
Sur lesquelles tombe la pluie
Et les cerisiers blancs made in Normandie
Une mare avec des canards
Des pommiers dans la prairie
Et le bon cidre doux made in Normandie
Les oeufs made in Normandie
Les boeufs made in Normandie
Un petit village plein d’amis
Et puis les filles aux joues rouges
Qui donnent aux hommes de là-bas
Qui donnent aux hommes de l’amour
L’amour made in Normandie
Oh ! oui les filles aux joues rouges
Qui donnent aux hommes de là-bas
Qui donnent aux hommes de l’amour
L’amour made in Normandie

Je suis américaine et je suis née à Philadelphie
En 1944 tu es parti loin de ma vie
J’ai mis dans ton blouson un peu de terre de notre pays
J’ai tremblé en écoutant la radio toutes les nuits
La guerre je sais tu me l’as racontée
Mais dis encore qu’as-tu rapporté ?

Les vaches rousses, blanches et noires
Sur lesquelles tombe la pluie
Et les cerisiers blancs made in Normandie
Une mare avec des canards
Des pommiers dans la prairie
Et le bon cidre doux made in Normandie
Les oeufs made in Normandie
Les boeufs made in Normandie
Un petit village plein d’amis
Et puis les filles aux joues rouges
Qui donnent aux hommes de là-bas
Qui donnent aux hommes de l’amour
L’amour made in Normandie
Oh ! oui les filles aux joues rouges
Qui donnent aux hommes de là-bas
Qui donnent aux hommes de l’amour
L’amour made in Normandie

La guerre, Jeannette, je te l’ai racontée
Mais dans mon coeur j’ai toujours gardé

Les vaches rousses, blanches et noires
Sur lesquelles tombe la pluie
Et les cerisiers blancs made in Normandie
Une mare avec des canards
Des pommiers dans la prairie
Et le bon cidre doux made in Normandie
Les oeufs made in Normandie
Les boeufs made in Normandie
Un petit village plein d’amis
Et puis les filles aux joues rouges
Qui donnent aux hommes de là-bas
Qui donnent aux hommes de l’amour
L’amour made in Normandie
Oh ! oui les filles aux joues rouges
Qui donnent aux hommes de là-bas
Qui donnent aux hommes de l’amour
L’amour made in Normandie


Sale temps pour les gros

Sale temps pour les gros
Il fait bien trop chaud
Ca fait du boulot
D’porter ces kilos
C’est pas très rigolo
Quand on est trop gros
Et qu’y fait trop chaud
C’est dur


Maman (1992, inédit sur l’album original)

Maman je vois des étoiles
Et puis des bonhommes de neige
Maman c’est drôle sous ma tête
Y’a des gens dans mes cheveux
C’est qui qui m’empêche de bouger
Camille, arrête, je veux plus jouer
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Maman maman je m’en vais
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Ma maman vient me chercher
Maman je vois des étoiles
Et puis des bonhommes de neige
Tiens, c’est mouillé sous ma tête
On dirait qu’ça dégouline
Y’a une grosse baleine qui m’emmène
Maman, c’est quand que c’est le jour
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Maman maman je m’en vais
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Ma maman vient me chercher
Maman je vois des étoiles
Et puis des bonhommes de neige
Maman j’ai froid dans ma tête
Y’a un goût d’rouge sur ma langue
J’crois qu’jai tombé dans une flaque d’eau
Camille, après on ira jouer
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Maman maman je m’en vais
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Ma maman vient me chercher
Maman je vois des étoiles
Et puis des bonhommes de neige
Maman j’ai mal dans ma tête
Y’a des fourmis dans mes doigts
Tant pis je suis trop fatiguée
En fait j’aime mieux rester par terre
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Maman maman je m’en vais
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Ma maman vient me chercher
Maman je vois des étoiles
Et puis des bonhommes de neige
Maman c’est drôle sous ma tête
Y’a des gens dans mes cheveux
C’est qui qui m’empêche de bouger
Camille arrête, je veux plus jouer
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Maman maman je m’en vais
Mes yeux arrêtent de te fermer (ça va aller)
Maman … chercher


Les yeux fous (1992, inédit sur l’album original)

Si un jour tes yeux fous
Cessent de m’étonner
Si tes mains sur mon cou
Sont comme pour m’étouffer
Si mon regard est flou
Que tu t’y vois noyé
Dis-moi que tu pleureras pas
Dis-moi que tu m’laisseras
Partir comme si de rien n’était
Sans avoir l’temps d’hésiter
Le temps de regretter
Si un jour mon amant
Je fuis ton corps confiant
Si ma bouche se tord
Quand tu parles tendrement
Si bientôt tu t’endors
Sanas mes bras t’enlaçant
Dis-moi que tu pleureras pas
Dis-moi que tu m’laiss’ras
Partir comme si de rien n’était
Sans avoir l’temps d’hésiter
Le temps de regretter
Si un jour mon amour
J’ai fini de t’aimer
Aujourd’hui c’est ce jour
Voilà, j’vais m’en aller
Pas à pas de velours
Je reprends ma moitié
Tais-toi, ne pleures pas
Doucement laisse-moi
Partir comme si de rien n’était
Partir comme si c’était gai
Comme si c’était pas vrai
Tais-toi
Doucement laisse-moi
Partir comme si de rien n’était
Partir comme si c’était gai
Comme si c’était pas vrai
Tais-toi


Sainte-Nitouche (1992, inédit sur l’album original)

Je ne sais pas qui m’a créée d’ailleurs j’m’en fous
Mais je suis ici pour t’aimer
Pour ça j’ai tout
Ma bouche
Te fait des bisous sous la douche
Te fais des mots de Sainte-Nitouche
Te calme quand tu prends la mouche
Elle parle d’amour et ça te touche
Mes yeux, ils pleurent quand tu es malheureux
Souvent quand on dort tous les deux
Ils aiment ton regard fougueux
Ils rient quand tu es amoureux
Je ne sais pas qui m’a créée d’ailleurs j’m’en fous
Mais je suis ici pour t’aimer
Pour ça j’ai tout
Mes oreilles
Elles pensent quand tu ris à merveille
Flottent quand tu berces mon sommeil
S’endorment quand tu bailles aux corneilles
D’un mot d’amour elles se réveillent
Mon nez
Se mouche quand tu es enrhumé
Respire au petit déjeuner
Lui il le sait bien que je mets
Tes pulls quand tu les as portés
Je ne sais pas qui m’a créée d’ailleurs j’m’en fous
Mais je suis ici pour t’aimer
Pour ça j’ai tout
Mes mains
Ne sont pas sages pour toi vilain
Elles voyagent tous les matins
Sur ta peau font mille câlins
Te soignent de tous les chagrins
Et mes pieds
Mes pieds sont deux méchancetés
Qui rêvent de te piétiner
Ils sont là pour t’écrabouiller
Il fallait pas les chatouiller
Je ne sais pas qui m’a créée d’ailleurs j’m’en fous
Mais je suis ici pour t’aimer
Pour ça j’ai tout
Je ne sais pas qui m’a créée d’ailleurs j’m’en fous
Mais je suis ici pour t’aimer
Pour ça j’ai tout
Je ne sais pas

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0