Hacked By Ph4nT0m
Accueil du site > HACKED BY Ph4nT0m > Sites de fans > Illustration des Ciseaux pointus, par Eddie Moustache

Illustration des Ciseaux pointus, par Eddie Moustache

mardi 15 novembre 2011, par Lyonic

Pourquoi illustrer cette chanson et avoir choisi ce parti-pris graphique ?
J’aime particulièrement ce titre des Elles car, à chaque fois que je l’entends, il me projette avec délice et amertume, des années loin derrière moi. Des souvenirs d’écolière à la fois tristes et joyeux refont surface... Le décalage et la poésie (parfois la vulgarité) m’ont semblé aller de soi...
Car, je me souviens que petite, j’aimais monter dans les arbres, mâcher du bubble gum, porter des shorts en viscose deux couleurs Adidas beaucoup trop larges et des chaussettes de tennis asexuées. Je me souviens des parties de billes dans les terrains vagues et des sauts à l’élastique qui soulevaient nos jupes légères de filles pas très sages, devant les yeux ébahis des garçons dans les cours de récréation, des nombreuses réflexions sur mes bavardages intempestifs durant les heures de classe et de mes bons points pour "travail appliqué". Je me souviens des ateliers de couture et de cuisine des centres aérés, des guêpes qu’on piégeait dans des bouteilles en verre Coca-Cola, des moucherons dans la salade de laitue et des cailloux dans les lentilles de la cantine. Je me souviens de l’odeur des cahiers neufs rangés dans le cartable neuf au mois de septembre et de la conscience douloureuse que tout le mal que me faisaient certains adultes "prescripteurs", persuadés d’agir pour mon bien, durerait, durerait...
Et parce que je trouve qu’il n’y a que Les Elles pour exprimer toute l’ambiguïté de mes années d’enfance et d’adolescence...
Eddie Moustache

Eddie Moustache, et sa première rencontre avec les Elles :
Mi-femme mi-homme, tel un personnage de fiction burlesque expressionniste, j’aborde la vie avec virilité et douceur, pragmatisme et rêverie, violence et mélancolie, un mélanges sucré-salé pas toujours simple à gérer. Le dessin, l’illustration, la peinture, l’écriture sont autant de champs d’expérimentations et de créations que je répertorie, classe, range, ordonne de manière obsessionnelle et expose dans des imagiers singuliers. Peut-être parce qu’à un moment révolu de ma vie, je fus bibliothécaire pour la Jeunesse.
Je ne puis dater avec exactitude ma découverte de ce groupe ni la décrire. Je crois simplement que j’ai vraiment réalisé que ma rencontre avec Les Elles avait eu lieu lorsque je vis se glisser dans un des tableaux que je préparais pour une exposition il y a deux ans, une fillette aux cheveux noirs tenant une paire de ciseaux à la main. C’était la première fois que la musique mettait son nez dans mon travail d’artiste sans être invitée.

Son site : http://carnets-de-moleskine.over-blog.com

Sources : http://carnets-de-moleskine.over-bl...

Portfolio

Les ciseaux pointus La grosse bonne femme Les filles
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0