LES ELLES
Accueil du site > HACKED BY SCORZ > François Hadji-Lazaro : Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres…

François Hadji-Lazaro : Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres…

lundi 19 décembre 2011, par Lyonic

Hadji–Lazaro, chansons pour z’enfants pas sages

L’Humanité du 16 décembre 2011

Le créateur de Pigalle et des Garçons Bouchers a réalisé un disque facétieux pour les plus jeunes, les moins jeunes et toute la maisonnée. À écouter en boucle.

On l’avait un peu perdu de vue, François Hadji-Lazaro, ces temps derniers. On aurait pu le croiser sur les routes l’été dernier où il avait remis le couvert avec Pigalle. Bien sûr, pas dans les festivaux, ces festivals transformés en grand-messe pour MP3. Mais dans des endroits sympas, où l’on prend le temps de boire un verre à la buvette avant d’aller danser. Bref, le gros, la grande gueule, celui qui porta le fer du rock alternatif indépendant au cœur de l’industrie musicale avec Boucherie Production (une boîte pas comme les autres qui a produit des groupes comme la Mano Negra, les Tétines Noires, les Elles, les Roadrunners, los Carayos, les Happy Drivers, les Pires et, bien sûr, Pigalle et les Garçons Bouchers), bref, revoilà Hadji-Lazaro, après quelques tours et détours en soli solo ou avec sa bande de musiciens. Et nous, ça nous va bien.

Son nouvel album s’appelle Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres… Quatorze chansons sacrément bien troussées, drôles, impertinentes, qui ne confondent pas tendresse et gnangnantitude. Les refrains se sifflotent, les paroles s’envolent, retombent pile sur la rime ou face à côté. Ça raconte des histoires drôles, ça met en scène la vie moderne à hauteur de môme, et ça fait mouche à tous les coups. Côté musique, Hadji-Lazaro est allé farfouiller du côté des ritournelles folks, paysannes, avec un bon zeste de rock énervé, jouant de tous les instruments, vielle, banjo et autres cousins, guitares acoustiques, électriques, accordéon et cornemuse. Les enfants adorent. Les parents en raffolent. Valse, berceuse, tango, rock à sa façon, chanson réaliste, si les morceaux s’adressent aux petits, les grands y trouvent leur compte. Les plus anciens se souviennent d’un album magnifique pour les minots au début des années 1990, Petite Oreille, sur lequel il avait réuni la crème des rockeurs. Ce n’est pas donné à tout le monde d’écrire des chansons pour les enfants. François Hadji-Lazaro a ce talent-là. Encore une fois, ça nous va bien.

Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres… Milan, Universal Music. En concert dans toute la France à partir du 12 janvier 2012.

Marie-José Sirach

Source : http://www.humanite.fr/culture/hadj...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0