Hacked By Ph4nT0m
Accueil du site > HACKED BY Ph4nT0m > Sexu’Elles, sur Hétéroclite.org

Sexu’Elles, sur Hétéroclite.org

vendredi 6 janvier 2012, par Lyonic

Sexu’Elles
Depuis maintenant vingt ans, Les Elles chantent des histoires de filles et de sexe. Pas les histoires de fesses que l’on se raconte autour d’un Cosmo avec sa pote Carrie. Mais plutôt celles que l’on ne confie qu’à son psy...

Fondé en 1992 en Normandie, le groupe Les Elles a signé sous le célèbre label alternatif Boucherie Productions. Si sa composition a beaucoup changé au cours des années, Pascaline Hervéet en est restée l’invariable, la chanteuse et auteur qui continue de nous raconter ses comptines pour adultes. Décomplexée de la rime, ses textes n’ont pas peurs d’être crus : tous les moyens sont bons pour faire passer les pulsions qui nous animent. Le rythme est instinctif et passe par des babillages, des coups de pied par terre, des cris, des respirations. Quant à la voix, parfois tout juste audible, elle devient criarde quand le besoin s’en fait sentir ou ultra-sexuelle quand l’envie est pressante. Les personnages chantés sont tous complexes, libidineux, frustrés, coquins... À travers cinq albums, on a déjà pu découvrir une femme amoureuse d’un gay, une fille à jambe de bois, un travesti, un tonton coquin, une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer, un petit vieux impuissant mourant à l’hôpital, des sœurs siamoises quasi-incestueuses, une dame pipi fan des graffitis cochons inscrits dans les toilettes... Les freaks, c’est chic ! Une belle galerie de portraits, qui aurait sans nul doute fait saliver Jean-Marc Morandini à l’époque de son émission Tout est possible. Et pourtant, le talent d’écriture de la chanteuse confère à toutes ces figures une humanité poignante qui les sort de la cour des miracles et met à nu des êtres victimes de leur nature et de leurs désirs.

Accords et désaccords

En 2009, Pascaline Hervéet avait largué ses copines pour créer Joseph, un projet solo dans lequel elle incarnait seule un personnage mi-homme, mi-femme qui déambulait dans un cabaret lynchéen. L’an passé, Les Elles se sont réconciliées et ont fait évoluer leur formation pour y inclure quelques « Ils ». Leur Merco Break Tour est en route et fait une escale à la Salle des Rancy. Si la composition de ce spectacle reste encore mystérieuse, on sait qu’il permettra de retrouver tous les personnages des albums précédents. Une sorte de maxi best-of, idéal pour ceux qui auraient loupé le train de ce groupe majeur de la scène féminine française et entrecoupé de nouveaux morceaux. Si, en 2000, le virage électro amorcé par l’album Pamela Peacemaker avait semé la division au sein de leurs fans, ce Merco Break Tour aura le mérite de réunir tout le monde. Fini l’électro et retour aux fondamentaux des Elles : contrebasse, violoncelle, chœurs bizarres, accordéon... et cochonneries !

_Guillaume Wohlbang_

Les Elles, les 13 et 14 janvier à la Salle des Rancy, 249 rue Vendôme-Lyon 3 / 04.78.60.64.01

Sources : http://heteroclite.org/index.php?/c...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0